Drapeaux en berne

Les drapeaux de l’hôtel de ville de Forestville sont en berne en cette Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

Le 6 décembre souligne le tragique anniversaire du meurtre de 14 jeunes femmes en 1989 à l’École Polytechnique de Montréal, tuées parce qu’elles étaient des femmes :

Geneviève Bergeron,
Hélène Colgan,
Nathalie Croteau,
Barbara Daigneault,
Anne-Marie Edward,
Maud Haviernick,
Barbara Klucznik-Widajewicz,
Maryse Laganière,
Maryse Leclair,
Anne-Marie Lemay,
Sonia Pelletier,
Michèle Richard,
Annie St-Arneault,
Annie Turcotte.

Cette journée est aussi l’occasion de réfléchir au phénomène de la violence faite aux femmes dans notre société et aux mesures à prendre afin d’éliminer toutes formes de violence faite aux femmes et aux filles.