Solange D’Astous, impliqué auprès des jeunes

Née le 19 décembre 1935 à St-Mathieu dans le comté de Rimouski, Solange Jean épouse Charles-Eugène D’Astous le 31 août 1957, de cette union naît une fille nommée Pascale.

Elle demeura à Forestville de 1957 à 1987, elle y a été enseignante jusqu’en 1968 où elle devient adjointe à l’école St-Luc et responsable du dossier préscolaire à la Commission scolaire Bersimis, aujourd’ui le Centre de service scolaire de l’Estuaire. Elle était d’ailleurs très fière d’avoir obtenu la maternelle 4 ans pour Forestville et pour l’ensemble du territoire de la Commission scolaire avant même que le ministère le rende possible pour tous les milieux dits “défavorisés”.

En 1978 elle accepte d’être responsable locale des cours de ballet dispensés au gymnase de l’école St-Luc par l’Académie de danse Côte-Nord, ainsi en 1981 l’Académie de danse est autonome financièrement mais, toujours dépendante de la Charte de Baie-Comeau. C’est en 1985 qu’elle suggère une complète autonomie et fait les démarches nécessaires afin d’obtenir l’incorporation de l’école aujourd’hui appelée « Académie de danse de Forestville inc. »

Après 35 ans d’implication auprès des jeunes, elle prend sa retraite en 1987 et vit depuis ce temps à Rimouski. Elle continue son implication bénévole dans divers domaines dont le patinage artistique mais, plus particulièrement auprès des adultes dont : Les Filles d’Isabelle, la Caisse populaire, l’Aféas.

Mme Solange Jean-D’Astous est décédée le 9 juillet 2013.

Pour souligner les nombreuses années consacrées au développement de notre jeunesse, la Ville a nommé le local de danse « Local Solange D’Astous ».