Voici la chronologie historique de quelques événements survenus à Forestville :

1600-Jean Cauchon navigateur ami de Samuel de Champlain reconnaît les lieux dits du Sault aux Cochons.
1842-1844-Présence décriée par les agents de la Hudson Bay d’un squatter Jean Tremblay dit Raymond.
1845-1849-Edward Slevin marchand des Éboulements opère des droits de coupes de bois.
1850-William Price (l’ancien) fait l’acquisition de l’établissement.
1872-Construction de la maison Price et apparition de l’appellation de Forrest-ville (plus tard Forestville) en l’honneur de William Grant Forrest alors gérant. Territoire alors sous la déserte de la paroisse des Mille-Vaches.
1895-Incendie de la chapelle et du presbytère et abandon des opérations.

1929-
Établissement de colons au Lac Paul-Baie et dans la Baie Laval.
1937-Une compagnie britannique l’Anglo-Canadian Pulp and Paper achète la concession.
1940-1942-Construction du quai, du brise-lames, du Staff-House et d’une trentaine de maisons.
1944-Le 4 mai, le Bill 125 constituant en corporation la Ville de Forestville. | Installation de l’aqueduc municipal. | Construction des ateliers mécaniques et des bureaux.
1945-Paroisse St-Luc de Forestville. | Le père Luc Sirois, premier curé résident. | Construction du presbytère et du soubassement de l’église.
1946-Construction de l’école Saint-Luc administrée par les Sœurs du Bon Conseil. / Ouverture de la Banque Canadienne Nationale.
1947-Premiers camps forestiers pour la coupe mécanisée sur la Truchon | Inauguration de la première taverne.
1948-Premiers services hospitaliers avec salle d’opération et de radiographie. | Construction du Labrador Fisheries, et d’une cinquantaine de maisons.
1949-Incorporation municipale de St- Luc de Laval.
1953-Début des projets hydroélectriques B-1 et B-2. | Construction d’un nouveau quai avec grues de déchargement et silos d’entreposage. | Aménagement à Labrieville de camps pour les ouvriers et de résidences pour les cadres (une centaine de logements répartis dans plusieurs immeubles, une auberge de 30 chambres, une école de huit classes, un hôpital, une piscine, des bâtiments administratifs et commerciaux). | Cons-truction de l’école secondaire Dominique Savio administrée par les Frères des Écoles chrétiennes.