Camille Bouchard, écrivain

Camille Bouchard est né à Forestville en 1955. Il a été tour à tour, journaliste, directeur graphique, enseignant, imprimeur, directeur de production, photolithographe, directeur de la pré-impression, directeur des communications.

Dans le cadre de ses activités créatrices, touchant à la bande dessinée, au cinéma, à la télévision et au théâtre, il publie dès 1977 une première nouvelle dans un fanzine et remporte en 1979 le prix Dagon, remis annuellement à l’auteur de la meilleure nouvelle de science-fiction et de fantastique écrite en français au Canada. En 1983, il remporte un prix spécial au Festival international du Film super 8 de Montréal, et en 1984, Radio-Québec conçoit une émission d’une demi-heure sur son travail.

Après avoir écrit et produit les deux théâtres d’été à Forestville et les Escoumins en 1986, il publie, dès l’automne suivant, son premier roman-jeunesse aux éditions Pierre-Tisseyre. Peu après, les Éditions Héritage lui commande un texte et ce sont quatre nouveaux romans qui paraîtront chez cet éditeur.

En 1998, après une enquête de plusieurs semaines en Thaïlande et au Laos, il publie aux éditions Stanké un roman dénonçant la prostitution juvénile en Indochine “Les démons de Bangkok”. En janvier 2000, il récidive en publiant, toujours chez Stanké, un autre roman dénonçant l’esclavage moderne au Soudan “Des larmes mêlées de cendres”.

Auteur de près de 150 titres (nouvelles, récits et romans), il est récipiendaire de nombreuses récompenses tel le Prix littéraire du Gouverneur-général du Canada pour lequel il a été lauréat en 2005 et finaliste à sept autres reprises entre 2008 et 2018. Il a aussi été cité dans l’éminente liste de sélections internationales White Raven’s.

Traduit en anglais et en espagnol, Camille Bouchard alterne avec un égal plaisir entre les textes grand public, les romans pour adolescents et les récits pour préadolescents.

Afin de parfaire ses connaissances des pays mis en scène à l’intérieur de ses récits, Camille Bouchard voyage à l’étranger. Au cours de ses pérégrinations, il a visité notamment l’Amérique centrale, le Maroc, l’Inde, l’Égypte, l’Éthiopie et l’Asie du Sud-Est. Pour en savoir d’avantage, n’hésitez pas à visitez son site Internet

Pour souligner ses talents d’écrivain originaire de Forestville, la Ville a nommé, le 28 septembre 2001, la bibliothèque « Bibliothèque Camille-Bouchard ».